Les abeilles butinent les fleurs, non pas pour se faire plaisir, mais plutôt pour faire du bien aux autres. Grâce à elles, les fleurs continueront à fleurir et les plantes donneront des fruits pendant des années encore. Menacés d’extinction, ces insectes ne nous veulent que du bien. Leur miel est de loin le meilleur aliment naturellement riche en nutriments divers pour garder une santé de fer. Manger du miel tous les jours devrait donc être une habitude à adopter pour toute la famille.

Se faire du bien au quotidien

La vieillesse des cellules est un processus naturel auquel personne ne peut échapper. En revanche, l’on peut rester en bonne santé pendant encore longtemps en consommant du miel régulièrement. Les radicaux libres causent la rouille sur les matières ferreuses. Ce sont ces particules fines qui accélèrent également le vieillissement cellulaire. Heureusement, le miel naturel est un puissant antioxydant. Il empêche donc les cellules de vieillir prématurément. Contre les microbes, il est tout aussi efficace, à condition bien sûr d’en manger tous les jours. Par ailleurs, il est hydrophile et se dissout facilement dans l’eau, dans le thé et les tisanes. Comme il est également cicatrisant, on peut en user pour soigner les petites égratignures au quotidien. On peut également y avoir recours en guise d’anti-inflammatoire et d’antiviral, en particulier à l’approche de la saison froide. L’on privilégiera de ce fait le miel 100 % naturel pour ne pas absorber de produits conservateurs.

Manger du miel tous les jours, un geste prometteur

L’on peut manger du miel de différentes manières, bien que le diluer dans une boisson chaude soit sans doute la méthode commune à tout le monde. Pour varier les goûts et les plaisirs, l’on a le choix entre différentes saveurs et parfums. Les abeilles ont apparemment pris soin de butiner la flore qui les entoure de manière à produire des miels exquis aux mille et une saveurs. Pour l’été, l’on préférera bien entendu les parfums capiteux et entêtants tels que le miel de lavande ou le miel de litchi. Pour l’hiver, le miel de niaouli ou d’eucalyptus est l’idéal. Ces deux arbres sont de la même famille. Leur essence est utilisée en médecine pour soigner les pathologies causées par un virus, en particulier celles causées par la grippe. D’autres variétés rares sont disponibles, dont le miel de cactus et le miel de palissandre.

Préférer le miel au sucre

Comparé au sucre, le miel est meilleur. C’est un édulcorant naturel qui ne risque pas de décevoir après la dégustation. Il ne faut pas oublier que le sucre est un ennemi de la santé. Il convient donc de limiter sa consommation pour éviter les répercussions néfastes sur l’organisme. Il provoque entre autres des maladies plus ou moins graves comme le diabète. Par ailleurs, il est le principal facteur d’obésité. Toutefois, pour continuer à se faire plaisir et se faire du bien, l’on peut remplacer le sucre par le miel. On n’oubliera pas de souligner que le miel renferme du fructose et du glucose, d’où son goût sucré. Composé de 80 % de glucides, le miel a un index glycémique plus bas que le sucre. Si le miel affiche entre 35 et 55, le sucre avoisine les 70.

Faire du bien à son organisme grâce aux abeilles

Les abeilles ne proposent pas que du miel. En effet, on les connaît également pour leur production de gelée royale. Les nutritionnistes et tous professionnels de santé sont unanimes. Ces deux aliments sont excellents pour la santé. L’on ferait bien de les intégrer dans la routine alimentaire quotidienne. La dose idéale sera d’une cuillère à soupe de miel au minimum chez les adultes et d’une cuillère à café chez les enfants. Les recettes de pain d’épices seront à tomber avec un zeste de miel. Les cafés, les thés et les boissons fruitées seront tout simplement revisités avec une simple cuillerée pour parfumer le tout, en hiver ou en été.

Catégories : Tendance Actu