Depuis quelques années, la cuisine japonaise est à la mode. Découvrez aujourd’hui 3 recettes nippones atypiques à réaliser chez vous pour un repas aux airs d’Orient. Et si en fin de lecture de cet article vous désirez en connaitre plus, n’hésitez pas à visiter le site https://nihonkara.fr

Le râmen

ramen recette de cuisine japonaise par excellence

Le râmen est le plat japonais par excellence. Si vous allez passer quelques jours à Tokyo, vous ne pourrez pas y échapper ! Plat d’origine chinoise, il a su séduire les Nippons il y a un siècle et s’est rapidement imposé comme un plat national. Shoyu râmen, Tonkotsu Râmen ou encore Miso râmen, les déclinaisons sont nombreuses un peu partout dans l’archipel japonais. Occupons-nous aujourd’hui de réaliser sans doute le plus simple d’entre eux à la maison sans y passer trop de temps : le Shoyu râmen.

Ingrédients :

  • sauce soja classique
  • Mirin (saké doux japonais)
  • poudre Dashi
  • pâtes italiennes classiques
  • ½ dé de bouillon poule
  • 1 œuf
  • ⅕ de choux
  • tranches de porc braisé

Préparation :

Dans la préparation d’un râmen, le plus important est sans conteste le bouillon. C’est celui-ci qui va donner toute sa saveur au plat. Prenez une casserole classique, remplissez-la à moitié et ajoutez-y 150 ml de sauce soja, une cuillère à soupe de Mirin et ½ sachet de Dashi en poudre. En remuant et en laissant chauffer votre préparation, vous devriez déjà pouvoir humer une délicieuse odeur de bouillon. Pour y ajouter une saveur grasse qui fera toute la différence, insérez-y ¼ de bouillon de cube et laissez mariner.

Découpez quelques feuilles de chou en petits morceaux et insérez-les dans le bouillon avec 2 belles tranches de porc, qui va lui aussi mariner tranquillement. Enfin, il est temps de s’occuper de l’œuf mollet. Trempez celui-ci 5 minutes chrono dans l’eau bouillante et déposez-le ensuite quelques minutes au congélateur.

Coupez le feu, versez votre préparation dans un grand bol et décortiquez votre œuf maintenant refroidi de l’extérieur. Il ne vous reste plus qu’à le couper en 2 et à l’ajouter à votre préparation. Le Jaune d’œuf devrait être coulant et se mélanger également à votre bouillon. Un vrai régal de manger japonais !

Les Gyoza

Gyoza

Ce nom ne vous dit rien ? Pourtant, vous connaissez certainement les Gyoza. Ce sont de petites raviolis japonaises généralement fourrées au porc et au chou et que les Nippons ont l’habitude de déguster avec une bonne bière après le travail. La particularité de ces ravioles, c’est qu’elles sont d’abord bouillies puis grillées d’un côté, ce qui leur donne une saveur exquise.

Ingrédients :

  • ¼ de chou
  • 100 g de viande de porc haché
  • ½ oignon
  • 200 g de farine
  • De l’huile de sésame

Préparation :

Pour préparer de délicieux Gyoza, commencez par prendre la farine et la mélanger avec 15 cl d’eau bouillante. Une pâte pas évidente à prendre en main devrait commencer à se créer. Lorsque celle-ci redescend à température ambiante, malaxez vivement cette pâte pour la faire devenir compacte et faites la reposer au frigo 1 heure. Profitez de ce temps de repos pour couper le chou et l’oignon en de minuscules morceaux.

Une fois la pâte bien refroidie, étalez la le plus possible avec un rouleau à pâtisserie et faites de petits cercles d’environ 5 cm de diamètre. Enfournez le porc, le chou et l’oignon dans ces petites poches et fermez les aux doigts pour en faire de petites demi-lunes. Ne vous en faîtes pas trop aux premières tentatives, le coup de main devrait venir.

Il est temps de passer à la cuisson. Faites bouillir une grande casserole d’eau et plongez-y les Gyoza préparés auparavant. Dès que ceux-ci deviennent translucides, sortez-les immédiatement, égouttez-les et posez les sur du papier absorbant. La dernière étape consiste à les faire frire d’un côté pour les rendre succulents. Pour cela, remplissez une poêle de 1 cm d’huile de sésame et faites frire vos Gyoza sur une seule face. C’est prêt ! Une recette de cuisine japonaise comme on les aime. Un vrai régal.

Des sushis réussis : certainement la recette de cuisine japonaise la plus connue

sushis

Les sushis sont aujourd’hui tellement répandus dans notre pays, qu’on aurait tendance à oublier l’essence même de ce plat. Loin de ce que proposent la plupart des grandes chaînes françaises de sushis, le véritable sushi, ou maki, représente l’union parfaite entre un bon riz blanc et une belle tranche de poisson. Oubliez les fantaisies et concentrez-vous sur la réussite de beaux sushis faits maison.

Ingrédients :

  • un beau pavé de saumon
  • un beau pavé de thon
  • une belle dorade
  • du riz rond japonais
  • du vinaigre de riz
  • sucre
  • sel
  • des Algues Nori

Préparation :

Pour faire de bons sushis, il est essentiel d’avoir de bons ingrédients. Ce sont ces ingrédients qui vont faire la différence entre le bon et le mauvais sushi. Commencez par faire cuire votre riz rond à feu doux en le goûtant au fur et à mesure. Faites le sortir du feu lorsqu’il est parfait. Ajoutez-y 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz, une pincée de sucre et une pincée de sel, et mélangez le tout. Laissez ensuite refroidir le riz quelques heures.

La découpe du poisson est tout un art. Les maîtres sushis pratiquent cet exercice pendant des années pour découper le poisson de façon optimale. Découper le poisson dans le bon sens est un très bon début qui fera votre affaire. Vous ne devez sentir aucune résistance de la part du poisson et ne pas faire de va-et-vient. La lame glisse le long du poisson pour vous donner un morceau tendre et délicat.

C’est ce même morceau qu’il vous faut ensuite déposer sur les petites boules de riz que vous aurez roulé à la main. Les vrais pros de la cuisine japonaise choisissent de glisser une noix de Wasabi entre le riz et le poisson. Pour la dégustation, pensez à prévoir quelques morceaux de gingembre et de la sauce soja salée.