Origine de la gastronomie espagnole

La gastronomie espagnole est très variée et jouit d’une réputation mondiale. Elle a été inspirée par les nombreuses découvertes lors des différentes conquêtes en Amérique latine, en Asie et en Afrique. Elle a été enrichie par les épices, les nouveaux aliments et les nouvelles façons de préparer les repas dans ces pays.

Cette richesse de la cuisine espagnole provient des diversités géographique, culturelle et climatique. Comme l’Espagne est un pays bordé par la mer, les plats à base de fruits de mer y sont nombreux. Dans les montagnes, on élabore plutôt des plats plus rustiques tandis que les spécialités froides comme le gaspacho sont surtout apparues dans le sud.

Paella, tapas et fabada, des plats typiquement espagnols

gastronomie espagnole paella avec tranche de citrons

Lorsqu’on parle de gastronomie espagnole, paella, tapas et fabada sont les plus évoqués. La paella, un des plats emblématiques traditionnels de l’Espagne est confectionnée à base de riz rond. Cette recette originaire de Valence, se sert chaud en plat principal et peut être accompagnée de vins d’Espagne.

Elle a comme ingrédients de base : du riz rond, des poivrons, des tomates, des artichauts, des haricots, du lapin, du poulet, de l’huile d’olive et du safran. Les tapas quant à elles sont composées de diverses préparations culinaires. On peut y trouver toutes les spécialités régionales accompagnées de vins d’Espagne, Sangria, bière ou boissons alcoolisées. Elles peuvent être servies chaudes ou froides, en apéritif dînatoire ou en repas complet.

Généralement, on les déguste debout dans une ambiance conviviale et festive, mais elles peuvent également être servies à table. Elles se servent dans de petites assiettes ou soucoupes. Néanmoins, de plus grandes portions peuvent être servies. Chaque région a sa particularité, mais toutes disposent de ses bars à tapas. La fabada est une spécialité de la Principauté d’Asturies. Ce mets composé de haricots blancs mijotés lentement avec de la pancetta, du chorizo, de la morcilla et du safran est à accompagner de riz au lait pour terminer plus léger.

Les empreintes laissées par différentes civilisations sur la cuisine espagnole

L’art culinaire espagnol est surtout influencé par les nombreuses civilisations qui sont passées par le pays. En effet, y sont passés les Phéniciens qui ont apporté leurs recettes de sauces, les Grecs qui ont initié les Espagnols à la saveur de l’huile d’olive, les Maures qui ont apporté des fruits et des noix. Sans oublier d’autres ingrédients venus d’autres pays qui ont également été intégrés dans la cuisine hispanique.

Le Conseil oléicole international a publié que l’Espagne est le premier producteur mondial d’huile d’olive. Elle dispose de 250 variétés, dont 27 appellations d’origine. La viticulture espagnole a également une importance considérable. Avec plus de 1 100 000 hectares de superficie, c’est le premier vignoble mondial.

On y produit de grandes variétés de vins dont le Xérès. En Espagne, plusieurs mets sucrés et salés comme le hornazo de Salamanca ont aussi des racines religieuses. Ils sont préparés uniquement lors de périodes de fêtes religieuses.

Les vertus de la diète méditerranéenne

La gastronomie espagnole, à base d’ingrédients de grande qualité, traduit le plus la formule de la diète méditerranéenne. Selon plusieurs études, ce régime méditerranéen, inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO le 16 novembre 2010, permet de réduire la mortalité et la morbidité par maladies cardiovasculaires ainsi que le risque de maladie d’Alzheimer et de Parkinson. Il optimise également les chances de grossesse lors d’une fécondation assistée.

Les plats typiques traditionnels espagnols ne se limitent pas à ces quelques recettes. Vous êtes aimablement convié à visiter le pays pour profiter au mieux de la richesse, de la diversité et des mérites de la gastronomie espagnole.

Catégories : Tendance Actu