Les femmes commencent à trouver leur place dans le monde des affaires. Tout comme les hommes, elles excellent dans différents domaines comme la gastronomie et la restauration. Plusieurs femmes brillent dans l’univers des grandes cuisines à l’instar d’Hélène Darroze, d’Anne-Sophie Pic ou encore de Ghislaine Arabian.

Considéré, il y a encore quelques années comme un métier d’homme, des plus en plus de femmes rejoignent les brigades de grands cuisiniers. Elles deviennent de plus en plus nombreuses à travailler dans l’univers de la restauration. Le chemin était long et parsemé d’embûche, mais il était temps que le monde reconnaisse leur talent.

De moins en moins de sexisme en cuisine

Le sexisme tend à disparaître en cuisine, permettant aux femmes de mieux s’épanouir dans le métier. Le chef pâtissier Jonathan Wahid affirme que le dernier propos sexiste qu’il a entendu envers les femmes datait de 1990. Ce qui implique que les hommes et la société deviennent de moins en moins discriminatoires envers les femmes qui ont du talent.

Certains établissements acceptent les femmes telles qu’elles sont avec leur qualité et leur défaut sans en tenir rigueur dans le métier. En d’autres termes, les mentalités ont fortement évolué durant ces dernières années. Les grands chefs ne font plus aucune différence entre un homme et une femme qui se trouvent dans leur brigade.

En effet, les grands chefs féminins ont travaillé dur tout autant que les hommes pour arriver là où elles sont actuellement. Alors, pourquoi faire une différence entre les hommes et les femmes ?

Malgré cela, l’on constate que le métier est dominé par les codes masculins, avec des organisations assez militaires et des rythmes de travail tellement soutenus, que certaines femmes ont l’impression de tester tous les jours leur endurance.

De plus en plus de chef cuisinier femme

Les femmes ne sont plus jugées uniquement par leur sexe ou leur apparence physique, mais par les plats qu’elles proposent dans les assiettes. Depuis quelques années, certaines ont réellement réussi à se démarquer par leur talent inouï dans la cuisine.

chef cuisinier femme

L’on peut citer entre autre Amandine Chaignot, Stéphanie Le Quellec, HéleDarrose, Anne-Sophie Pic, Reine Sammuts, ainsi que la célèbre Eugénie Brazier, aujourd’hui disparue . De l’autre côté de l’atlantique, Dominique Crenn est ainsi devenue la première femme chef cuisinier 3 étoiles au guide Michelin aux Etats-Unis.

Tout le monde s’accorde à dire que ces femmes ont hérité d’un don exceptionnel. Elles ont réussi à s’imposer dans ce monde de machistes. Elles se distinguent surtout par la délicatesse et la finesse dont elles font preuve quand elles sont en cuisine. Leurs dressages sont plus harmonieux tout comme les goûts qu’elles associent dans chaque plat qu’elles proposent.

Elles adoptent également une façon de travailler plus organisée. Elles apportent plus de douceur dans ce monde depuis longtemps dominé par des machos qui ont tenté de masculiniser au maximum le métier.

De nombreux chefs arrivent à admettre que les femmes sont excellentes derrière et devant les fourneaux. Elles peuvent proposer des plats idylliques tous comme elles sont capables de diriger une troupe avec douceur, loin des régimes militaires des hommes.

Une Place Légitime

Si l’on se demande encore si les femmes ont leur place dans les grandes cuisines, la réponse est oui. Les femmes sont aussi habiles que les hommes dans la restauration et l’art culinaire.

Certaines ont réussi à percer l’univers souvent considéré comme réservé aux hommes pour permettre à leurs sœurs d’en faire partie.

Catégories : Tendance Actu