Depuis quelques années, la raclette végétarienne n’est plus une blague que l’on se lance en forme de défi entre amis. Le plat est sans cesse amélioré et de plus en plus de Français en mangent l’hiver. Pourquoi ? Comment la faire ?

Pourquoi manger une raclette végétarienne ?

Évidemment, la raclette savoyarde avec des légumes permet de ravir les végétariens qui ne veulent plus manger toute la charcuterie nécessaire pour la recette traditionnelle. Mais, elle séduit aussi d’autres types de personnes comme Florent, que l’on retrouve sur le blog local « Les Baroudeurs Savoyards » :


« Durant la saison, je suis moniteur de ski en station. Je vois de plus en plus de touristes qui s’essaient à la raclette végétarienne pour se sentir moins lourd le lendemain quand il s’agit de se lancer dans une descente de ski alpin. Les femmes ont commencé, mais les hommes ne se font pas prier pour les suivre. »

La raclette végétarienne est également une bonne chose pour tous ceux et celles qui surveillent attentivement leur poids. Juste après Noël, quelques kilos se sont souvent amassés et les raclettes n’aident pas à les perdre. De par sa composition, la végétarienne contient beaucoup moins de calories.

Au lieu de faire une raclette exceptionnelle pendant l’hiver, il est possible d’en faire quatre ou cinq avec les mêmes conséquences sur la balance.

Comment faire une raclette savoyarde végétarienne ?

Ce plat va chambouler votre perception de ce classique hivernal. Mais sachez que ce n’est pas la seule variante de la raclette et que vous pouvez trouver d’autres recettes originales avec du poisson, un fromage plus léger, un gratin à mettre au four…

Dans la végétarienne, le fromage et les pommes de terre sont inchangés. Toutes les charcuteries sont enlevées au profit de légumes de saison. Les courges, les brocolis, les poireaux ou les choux-fleurs sont les plus choisis, mais vous pouvez essayer d’autres assortiments.

Faites aussi griller quelques champignons avec votre poêlon de l’appareil à raclette. Ils seront alors délicieux. Les oignons sont aussi un ajout intéressant, mais gare à garder une petite proportion. L’oignon est excellent quand on sent son parfum, mais vite bourratif quand il remplace le goût de tous les autres accompagnements.

Avec ces légumes, vous n’avez normalement plus besoin de charcuteries. Ajoutez-y votre fromage et vous dégusterez un met savoureux qui ne vous alourdira pas pendant douze heures.

Si vous êtes un grand amateur de viande, mangez la raclette ainsi peut être déroutant et vos blocages psychologiques peuvent vous empêcher de la déguster à sa juste valeur. Dans ce cas, n’hésitez pas à regarder du côté des substituts. En supermarché, de plus en plus de fabricants proposent des produits simili-carnés.

Ce sont des aliments qui ont l’aspect de la viande, mais n’en sont pas. Par exemple, vous pouvez avoir des morceaux de poulet qui sont en réalité des compositions de légumes ou des steaks qui ne sont pas du bœuf, mais principalement du soja.

La saveur est totalement différente, mais pas l’aspect.

Une raclette sans viande : délicieux et très rigolo !
Catégories : Tendance Actu