Une poêle de cuisine est un ustensile de cuisine indispensable dans la préparation de plusieurs mets. Elle sert essentiellement à la cuisson des aliments comme la viande, les œufs, les légumes, etc. On peut donc attester qu’il y a un certain intérêt à se procurer ce type d’ustensile.

Seulement, voilà, la variété de modèles disponibles sur le marché n’est pas de nature à faciliter le choix. Et pour cause, il existe un nombre important de poêles munis de caractéristiques différentes. Heureusement, certains critères peuvent vous aider à vous tirer de ce dilemme. Nous avons sélectionné pour vous les plus pertinents.

Types de matériaux

Poêle en inox

La poêle en inox (ou acier inoxydable) jouit d’une assez bonne réputation auprès des cuisiniers. Elle ne modifie ni le goût ni la couleur des aliments, qui gardent ainsi toutes leurs saveurs. C’est le type de poêles qui supporte des températures assez élevées. En effet, l’inox est un matériau robuste et stable. Ce qui implique aussi d’ailleurs qu’il est appelé à durer dans le temps. Cependant, il faut veiller à faire le choix d’un modèle qui affiche la référence suivante : 18/10 (18 % de chrome et 10 % de nickel). C’est le modèle le plus résistant d’entre tous.

Poêle en pierre

La poêle en pierre de lave est en réalité une poêle de cuisine en fonte d’aluminium composée de couches successives de minuscules particules de granit. Elle possède de nombreux avantages : anti-adhérence, résistance, bonne diffusion de la chaleur, cuisson rapide. Néanmoins, elle peut être assez chère à l’achat et contenir du PFOA (acide perfluorooctanoïque).

Poêle en aluminium

La poêle en aluminium possède plus ou moins les mêmes propriétés que celle en pierre notamment une bonne diffusion de la chaleur. Toutefois, il s’agit d’un matériau plutôt léger et fragile lorsqu’il n’est pas équipé d’un revêtement antiadhésif.

Poêle en acier

La poêle en acier ou fonte de fer cumule d’excellentes propriétés en raison de la nature même du matériau. En effet, le fer est un matériau solide, résistant et naturel (écologique) qui dispose d’une bonne capacité à conduire la chaleur. Ce type de matériau a été longtemps prisé par les plus grands chefs étoilés avant que n’advienne la poêle en cuivre.

Poêle en cuivre

La poêle en cuivre est de loin celle que préfèrent les chefs cuisiniers. Le cuivre en lui-même est un matériau assez noble. Il est considéré comme l’un des matériaux qui conduisent le plus facilement la chaleur. Avec ce type de poêle de cuisine, on réalise un gain d’énergie assez important.

Qualité du revêtement

Poêle de cuisine sur une plaque de cuisson
Poêle sur une plaque de cuisson

Le type de revêtement à base de PTFE ou de PFOA (ou revêtement en téflon) est encore le plus couramment utilisé malgré les attaques dont il fait l’objet depuis quelques années. En effet, des études ont démontré qu’il s’agit de composés assez nocifs (PTFE et PFOA) utilisés dans la fabrication de certaines poêles. Ainsi, les poêles avec revêtement en téflon doivent être utilisées à feux doux pour des raisons de santé. Toutefois, il n’en demeure pas moins qu’ils procurent à votre ustensile toutes ses qualités antiadhésives.

Le revêtement en céramique est assez récent. Mais on s’aperçoit que sa côte monte de plus en plus, en raison de son caractère plus ou moins sain. Il s’agit d’un revêtement composé principalement de silice d’eau. À priori, il ne contiendrait pas de substances toxiques. Avec ce type de revêtement, vous pouvez monter à des températures beaucoup plus élevées (400 °C) sans entraver la qualité de la poêle de cuisine.

Le revêtement en carbone amorphe est assez résistant. Ce qui confère à la poêle une certaine durabilité dans le temps. Ce type de revêtement possède de bonnes propriétés d’isolant électrique et peut être utilisé sur tous types de matériaux : acier, cuivre, titane, etc. Il supporte généralement des températures assez basses (250 °C – 300 °C).

Poids de la poêle de cuisine

Le poids est un critère assez important. De manière générale, une poêle lourde est plus stable et conduit mieux la chaleur. En revanche, elle ne vous sera d’aucune utilité pratique au quotidien. Vous ne pourrez pas en disposer longtemps à bout de bras.

Pour une prise en main satisfaisante de votre ustensile, il faudra opter pour un modèle léger (moins de 1 kg) que vous pourrez utiliser avec une seule main. Dans ces conditions, un compromis s’avère indispensable à faire. Il ne tient qu’à vous de faire un choix en fonction de vos besoins.

Compatibilité avec les différents types de feux

C’est un critère dont il faudra absolument tenir compte. En effet, les poêles ne sont pas systématiquement compatibles avec tous les types de feu. La poêle en cuivre par exemple ne fonctionne pas avec les plaques à induction. Toutefois, les poêles en fonte de fer, en inox, en aluminium peuvent être généralement utilisées avec le gaz, les plaques électriques ou vitrocéramiques, les plaques à induction, etc.

Par conséquent, il est nécessaire de vous informer suffisamment sur les caractéristiques techniques d’une poêle pour ne pas risquer d’acheter un modèle qui ne convient pas avec votre usage.